A compter du 1er janvier 2021, les véhicules pour le transport sanitaire terrestre ont subi une véritable révolution technique.

L’arrêté du 10 février 2009 officialise l’application de la dernière révision de la norme NF EN 1789:2020, et oblige toutes les différentes entités, privées ou publiques, opérant dans le monde du secours, à respecter les indications prévues pas les autorités compétentes. Les véhicules n’étant pas conformes aux normes ne peuvent plus circuler. De ce fait, la plupart des véhicules immatriculés avant 2011 sont devenus obsolètes.
L’application de cette norme affecte non seulement les associations, mais également des nombreuses entreprises de transport sanitaire du secteur publique et privé.

Sécurité des patients et des opérateurs du transport sanitaire terrestre en Europe

La norme EN 1789:2020 se base sur un principe fondamental du transport en ambulance: la sécurité des patients et des opérateurs. Un principe n’étant pas toujours respecté, qui aujourd’hui finalement s’applique strictement.
Certainement le perdurer de la pandémie Covid-19 autre à être une crise sanitaire dans le monde entier, devient une véritable situation d’urgence pour l’organisation des secours.

Les ambulances et les opérateurs sont confrontés quotidiennement à des situations extrêmes qui nécessitent, aujourd’hui plus que jamais, de la plus grande attention. Si à ceci on ajoute l’impressionnant nombre de prises en change effectuées, c’est assez évident comprendre à quel point la sécurité est un facteur prioritaire et très délicat. En réalité, la gestion du transport sanitaire est confrontée, non seulement à des problématiques sur le plan professionnel, mais aussi et surtout sur le plan technique. Juste pour faire un exemple: quelles modifications doivent être apportées aux dispositifs présents dans la cellule sanitaire pour être conformes à la norme ? Et encore, que doivent faire les carrossiers pour respecter ces réglementations ?

La question est loin d’être résolue, car nombreux sont encore les véhicules qui, pour plusieurs raisons, ne respectent pas les critères mentionnés dans la EN1789. Dans la norme sont indiqués les différentes exigences en fonction des catégories des véhicules: ambulances de transport sanitaire (type A1 et A2), de secours et de soins d’urgence (type B) et les ambulances d’urgence et réanimation (type C).

Les différents pays européens n’ont pas suivi le même chemin. L’Espagne et l’Allemagne ont immédiatement adopté les dispositions préconisées par les normes européennes, tandis que l’Italie, outre à mettre en évidence un grand retard sur le respect de ces dispositions, a adopté des variations. Par exemple, concernant la distinction des différents types de véhicules, le système italien identifie les ambulances de type A comme véhicules de secours, et celles de type B véhicules de transport. Entre autres, même l’application des rigoureuses préconisations de la EN1789 n’est toujours pas d’actualité. À côté des entreprises sérieuses, existent encore des sociétés qui ne respectent pas les normes et qui sont gouvernées par la logique du “bricolage”.

Stem. Une gamme de produits à l’avant-garde dans le respect des normes européennes

Stem, grâce à son expérience décennale dans le domaine des dispositifs avancés pour le transport, et à son importante présence sur le marché français, se positionne, aux yeux des utilisateurs, comme « la référence » dans son domaine.

Déjà en 2010, en occasion de la première rédaction de la norme NF EN 1789, les produits STEM se sont distingués pour être conformes aux exigences de la norme. Et l’ont fait en soutenant depuis le tout début une vision à l’avant-garde: garantir la sécurité des équipements en utilisant les technologies innovatrices et performantes, totalement en symbiose avec les nouveaux paramètres introduits, mais en même temps attentives à satisfaire les exigences des utilisateurs. Les dispositifs STEM se caractérisent surtout pour être des dispositifs professionnels et soignés dans les plus petits détails.

Deux aspects très importants lors d’un transport sanitaire en ambulance sont représentés par le confort et par la sécurité du patient, spécialement en conditions d’extrême urgence. Stem, depuis le tout début, fonde son activité sur le respect de ces deux aspects, mettant à disposition une large gamme de produits, tous homologués EN1789 et EN1865-5: en partant des tables porte-brancard de type amorti, les seules au monde avec une suspension hydropneumatique, aux tables porte-brancard réglables en hauteur avec possibilité de transporter le patient en position proclive et déclive, équipées de plateau sortant et ajustable en fonction de la hauteur de chargement du brancard. En particulier, les tables porte-brancard amorties sont capables de satisfaire les nombreuses nécessités qui se présentent lors de transports sensibles, pédiatriques et de patients polytraumatisés.

La EN1789 trouve dans la vision de STEM un vrai partenaire et contribue à rendre l’activité des secouristes et personnes impliquées dans le monde du secours extrahospitalier, toujours plus sure.

Pour informations sur la gamme Stem.